Construction d’un piège sélectif pour le Frelon Asiatique

Faisant suite à l’article sur le frelon asiatique ( frelon asiatique dans les-Vosges du nord, bientôt ? ) voici les quelques instructions permettant de réaliser un piège sélectif simple. Il sera à mettre en place au printemps, au moment de la floraison des premiers arbres fruitiers (abricotiers, pêchers, poiriers…). Il devra ensuite être retiré vers la mi-juin, sachant qu’à cette période le frelon asiatique change de régime alimentaire et que le piège devient inefficace.

DSC03180-Large-681x1024 La réalisation du piège prend environ 10 min et nécessite le matériel suivant. Ce dernier n’est certes pas vraiment écologique mais a le mérite d’être facile à concevoir :

  • Deux bouteilles plastique
  • Un cutter
  • Un foret de 2mm
  • Un foret de 5mm
  • Un foret de 8mm
  • Un briquet ou une petite lampe à souder
  • Un morceau de fil de fer ou de fil électrique
  • De la bière brune, du vin blanc, du sirop de cassis, pour l’appât

DSC03176-Large-681x1024

Etape 1 : Découper le bas de la première bouteille à environ 5cm afin de réaliser la coupelle pour l’appât

Etape 2 : Découper le haut de la deuxième bouteille afin de réaliser un entonnoir.

DSC03177-Large-1024x681

Etape 3 : Nous devons maintenant réaliser un toit afin de protéger l’appât de la pluie. Pour ce faire, après avoir supprimé la partie conique de la première bouteille pour obtenir un tube, découper simplement un cercle au milieu du tube afin de pouvoir y encastrer le haut de la deuxième bouteille. C’est ici que,  pour faciliter la compréhension,  les photos valent mieux qu’un long discours 🙂

DSC03178-Large-1024x681 DSC03179-Large-1024x681

Etape 4 : Chauffer le foret de 2mm avec la lampe à souder (ou le briquet). On peut le tenir avec une pince pour éviter les brûlures. Percer ensuite quelques trous sur le bas de la deuxième bouteille en faisant simplement fondre le plastique avec le foret préalablement chauffé. Ceci permet d’avoir un diamètre de perçage relativement précis et ainsi éviter aux insectes de se noyer dans l’appât. L’idée ici est simplement de permettre la diffusion de l’odeur de l’appât.

DSC03182-Large-1024x681 DSC03184-Large-1024x681

Etape 5 : Répéter la même opération sur le bouchon avec le foret de 8mm. Nous recherchons ici à avoir un trou ajusté, mais suffisamment grand pour permettre au frelon de rentrer. La forme en entonnoir l’empêchera de ressortir par ce même endroit.

DSC03186-Large-1024x681

Etape 6 : Répéter encore une fois l’opération avec le foret de 5mm. Il faudra maintenant percer le corps de la deuxième bouteille à de multiples endroits, afin de permettre aux insectes de sortir facilement. Le seul insecte qui restera piégé sera le frelon.

DSC03185-Large-1024x681

Etapes 7 : Apres avoir assemblé le piège. Il suffit de faire un dernier perçage sur la partie haute de l’ensemble afin de passer le fil de fer, ce dernier servant à fixer le piège à une branche. On pourra fixer la coupelle au corps du piège, avec un morceau de scotch.

DSC03189-Large-681x1024

L’appât :   Il suffit de mélanger dans la coupelle, 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc et 1/3 de sirop de cassis. Il n’est bien entendu nul besoin, ici, d’aller sur des produits haut de gamme 🙂

Une fois les frelons capturés et afin de les éliminer, il faut mettre le piège au congélateur ou plus simplement noyer l’ensemble dans un seau d’eau pendant quelques heures.

Si vous avez d’autres recettes d’appâts ou technique permettant le piégeage sélectif, n’hésitez pas à l’ajouter en commentaire ou à me contacter, afin que je puisse enrichir l’article 😉

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Jean FLORENCE
Jean FLORENCE
2 années il y a

Quel dommage pour la bière brune…